Mercredi 21 décembre 3 21 /12 /Déc 21:52

 

"Les métaphores poétiques, fruits espérés mais imprévus non pas de l'ingéniosité du poète mais au contraire de  son acceptation des trébuchements de sa pensée langagière - il ne les répudie pas d'emblée, il les accueille au contraire comme des visiteurs inattendus - sont, tout comme les figures que le relâchement des liens du langage dans l'analyse laisse apparaître, non pas des mots pour d'autres mots, mais des mots pour ce qui est en souffrance de mots, là où il n'y avait pas de mots mais un douloureux désir d'être parlé et entendu".
(François Gantheret, La nostalgie du présent - Psychanalyse et écriture)

L'imagination poétique relève de la gageure pour l'homme de science, car dans cet univers-là le travail de la pensée rationnelle, les liaisons et constructions qui s'y élaborent, les habitudes de recherches elles-mêmes, sont non seulement inefficaces mais conduisent tout simplement à l'échec. Comme l'écrit Gaston Bachelard, le philosophe, en matière de poésie, "doit oublier son savoir". Gantheret, à la suite de Bachelard, pointe la nécessité d'être présent à l'image, au point que pour l'auteur de La nostalgie du présent, c'est l'image même, celle qui insiste et s'impose à la plume du poète, qui crée une ouveture sur un présent permanent. L'image "décalée"   par   rapport   à    celle   que   le   "moi esthétisant" aurait privilégiée pour sacrifier au rituel de l' "écrire beau" nécessite, écrit Bachelard,  "une adhésion totale", "très précisément, dans l'extase même de [sa] nouveauté". C'est  sur ce caractère de "nouveauté"
et de "soudaineté" de l'image poétique que Bachelard insiste ("L'image poétique est un soudain relief du psychisme").

Mais pour Bachelard, "l'image poétique n'est pas  soumise à une poussée. Elle n'est pas l'écho d'un passé. C'est plutôt l'inverse : "par l'éclat d'une image, le passé lointain résonne d'échos" ( Gaston Bachelard, La poétique de l'espace ). Ainsi, le rapport avec l'inconscient ne serait pas à proprement parlé causal, puisque "dans sa nouveauté, dans son activité, l 'image poétique a un être propre, un dynamisme propre", relevant donc "d'une ontologie directe". A cette notion de RESONANCE
, vient s'ajouter celle de RETENTISSEMENT .



stocktrek-images-orion-nebula.jpgpaul-nicklen-l-aurore-boreale.jpg


















klein-yves-anthropometrie-ant-130-1960.jpg


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
   

Par lepharedesmots - Publié dans : POESIE(S) et POETIQUE - Communauté : Communauté de poètes français et francophones
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Mes textes sont protégés par des droits d'auteur.

Le chant des loups - Enya

 
                            
null

lepharedesmots

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés